Centre Hospitalier du Pays-de-Gex
Chargement...
homepage-slide-1-hd-no-txt.jpeg

DEMARCHE
QUALITE

La qualité, objectif prioritaire du CHPG

L’amélioration continue de la qualité et de la sécurité de la prise en charge des patients constitue une priorité de notre hôpital. Le CHPG élabore et met en œuvre une politique d’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins et une gestion des risques visant à sécuriser la prise en charge des patients.

Par ailleurs, il participe à la mise en œuvre de la politique de santé publique et des dispositifs de vigilance destinés à garantir la sécurité sanitaire.

Différentes instances assurent un rôle de veille, de prévention et de formation continue des personnels de l’établissement :

  • Le Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales (CLIN) et l’Equipe Opérationnelle d’Hygiène Hospitalière (EOHH)
  • La Commission de Soins Infirmiers et de Rééducation et Médico-Technique (CSIRMT)
  • Le Comité de Lutte contre la Douleur (CLUD)
  • Le Comité de Liaison Alimentation Nutrition (CLAN)
  • Le Comité de gestion des vigilances et des risques (COVIRIS)
  • La Commission des Anti-Infectieux (CAI)
  • La cellule d’identitovigilance (CIV)

Certification

Soins de suite et réadaptation – Mont Mussy (SSR) et Soins de longue durée – Mont Rond (SLD).

La certification est une procédure d’évaluation externe, effectuée par des professionnels indépendants de l’établissement et des organisations de tutelle, évaluant l’ensemble de son fonctionnement et de ses pratiques.

Elle s’assure de la qualité et la sécurité des soins donnés aux patients et promeut l’amélioration continue de la qualité. Cette procédure obligatoire est conduite par la Haute Autorité de Santé (HAS).

La certification des établissements de santé est un travail de fond mobilisant l’ensemble du personnel autour d’un objectif commun : améliorer la qualité et la sécurité de la prise en charge du patient.

Cette procédure d’évaluation est axée sur 3 points majeurs :

  • Identifier et corriger des dysfonctionnements, des défaillances dans le processus de prise en charge du patient,
  • Améliorer les processus souvent complexes qui impliquent une étroite coordination des personnels de l’établissement,
  • Faciliter la mise en œuvre des exigences et recommandations scientifiquement établies.

La certification constitue un temps fort de la démarche qualité.

Pour le CHPG, les experts-visiteurs sont venus sur place en juin 2018 et leurs conclusions ont permis d’attribuer une certification sans réserve.

La prochaine visite aura lieu dans le cadre du Groupement Hospitalier de territoire Haute-Savoie / Pays de Gex et est prévue pour juillet 2023.

Indicateurs qualité

Tous les établissements sanitaires sont régulièrement invités à transmettre des données aux organismes de tutelle. Ceci permet l’élaboration d’indicateurs qualité.

Les indicateurs de la Haute Autorité de Santé mesurent la qualité et la sécurité des soins dans tous les hôpitaux et cliniques français. Ils sont développés avec les professionnels de santé, les patients et usagers pour améliorer le service rendu au patient.

Les indicateurs de qualité et de sécurité des soins (IQSS) sont des outils qui mesurent la tenue du dossier patient, certaines prises en charge particulières ou certaines démarches de lutte contre les infections associées aux soins.

Les derniers indicateurs réalisés pour le service Soins de suite et de réadaptation ont été réalisés en 2019.

La satisfaction des usagers

La prise en compte de l’avis des usagers est un moyen essentiel de l’adaptation de la qualité des services proposés.

Aussi, dans le service Soins de suite et de réadaptation, un questionnaire de sortie est proposé à chaque patient avant son départ. Il est l’occasion de revenir sur les différents volets de sa prise en charge médicale, paramédicale et hôtelière et constitue un précieux outil pour notre établissement.

Soucieux de s’inscrire dans les démarches nationales, le Centre hospitalier du Pays de Gex souhaite participer au dispositif « e-Satis ». Il s’agit d’un dispositif national de mesure en continu de la satisfaction et de l’expérience des patients. Réservée au secteur sanitaire, cette démarche s’ouvre en 2020 aux Soins de suite et de réadaptation.

C’est pourquoi votre adresse mail vous est demandée à votre arrivée en SSR.

Pour les patients de Soins de longue durée et les résidents d’EHPAD, des campagnes régulières de recherche de l’avis des personnes accueillies sont organisées avec l’aide des Représentants des usagers.

Un questionnaire de satisfaction spécifique a été discuté et validé en Commission des usagers.

Pour nous permettre de réajuster l’accompagnement ou les prestations proposées, des questionnaires thématiques peuvent également être proposés.

Dernièrement, cela fut le cas pour la restauration et l’animation.

Evaluations pour les secteurs d’EHPAD

Dans le secteur médico-social, les démarches d’évaluations sont l’équivalent de la certification. La loi du 2 janvier 2002 consacre la place de l’usager et instaure la qualité comme exigence de l’action sociale et prévoit l’obligation de l’évaluation pour tous les établissements.

Celle-ci permet de faire un état des lieux des forces et faiblesses du service/établissement tout en réfléchissant aux actions d’amélioration visant à assurer une qualité de la prise en charge de nos résidents.

Deux types d’évaluations existent et sont complémentaires :

  • L’évaluation interne menée par l’établissement qui y associe les représentants des usagers et des familles, et les professionnels, tous les 5 ans
  • L’évaluation externe réalisée par un prestataire extérieur habilité qui a lieu tous les 7 ans

Tous les thèmes sont abordés par le biais d’un référentiel (sorte de recueil des questions à se poser). Cette réflexion identifie les actions à mener pour permettre l’amélioration des pratiques et des soins et prestations proposées.

Chargement...
qualite.png

La gestion des risques

La gestion des risques est un dispositif permettant d’identifier, d’évaluer et de réduire les risques encourus par les patients, les visiteurs et le personnel.

L’objectif est de :

  • Prévenir la survenue d’évènements indésirables pour la sécurité et pour la qualité des soins ;
  • Réduire la fréquence et la gravité des évènements indésirables.

Un système de signalement des incidents permet de recenser les évènements indésirables survenus au sein de l’hôpital. L’analyse et le traitement de ces incidents sont les étapes précédant la mise en œuvre des actions préventives ou correctives.


Les vigilances

Les vigilances s’appliquent à certains domaines particuliers des soins, dont le suivi est demandé par la Haute autorité de Santé (HAS) dont la :

  • Matériovigilance : surveillance des incidents pouvant survenir lors de l’utilisation du matériel médical
  • Infectiovigilance : dispositif de surveillance pour signaler, prendre en charge et tracer la survenue d’une ou plusieurs infections associées aux soins chez des patients, des personnels ou toute autre personne présente dans l’établissement
  • Pharmacovigilance : surveillance du risque d’effet indésirable résultant de l’utilisation des médicaments
  • Identitovigilance : système de surveillance et de gestion des risques et erreurs liés à l’identification du patient

CAPTCHA protection